Les-voyageurs-solidaires
Suivez-nous
Image Alt

Les chevaux de Przewalski, dernière espèce de chevaux sauvages sur terre ?

mongolie-a-cheval

Les chevaux de Przewalski, dernière espèce de chevaux sauvages sur terre ?

Les chevaux de Przewalski (takh en mongol) seraient la dernière espèce de chevaux sauvages recensée au monde. Les derniers spécimens ont été aperçus en 1969 en Mongolie avant d’être capturés ou tués. Depuis 1992, 350 chevaux de Przewalski ont été réintroduits en Mongolie par diverses fondations et associations ; Takh est l’une des associations principales de ce mouvement.

Retour sur ses origines

Jusqu’à récemment, on pensait que le cheval de Przewalski avait toujours vécu à l’état sauvage. Cependant, de récentes études* démontrent que cette espèce a été apprivoisée il y a 5 500 ans au Kazakhstan. Le cheval de Przewalski serait la descendance des équidés de Botai, la plus ancienne espèce domestiquée. Le cheval de Przewalski, caractérisé par sa petite taille, sa robustesse, sa grosse tête et sa crinière hérissée, aurait donc été éduqué il y a bien longtemps avant de s’affranchir de l’homme et retourner à l’état sauvage, jusqu’à peu…

En captivité

En 1879, Nikolaï Prjevalski, un explorateur russe, observe une espèce de cheval inconnue dans le désert de Gobi, en Mongolie. Après cette découverte inédite, le nom de “cheval de Przewalski” naît. Cette soudaine popularité fait du cheval de Prjevalski une proie capturée et chassée pendant près d’un siècle. 14 chevaux survivent à ce carnage et sont emmenés dans des zoos Européens.
À partir de 1969, le cheval de Prjevalski à l’état sauvage disparaît.

De retour sur leurs terres natales

Une décennie pus tard, des fondations et des associations de préservation du cheval de Prjevalski se créent ; l’association française Takh est l’une des pionnières. Des programmes de réintroduction de chevaux de Prjevalski à l’état sauvage voient le jour. D’abord libérés des zoos, les chevaux sont ensuite placés dans d’immenses parcs en semi-liberté pour se réadapter à la vie sauvage. Entre 1992 et aujourd’hui, à peu près 350 chevaux ont été réintroduits dans divers parc nationaux mongols.

L’association Takh

L’association Takh voit le jour dans les années 80. Sa fondatrice Claudia Feh étudie les comportements de plusieurs espèces de chevaux vivant en semi-liberté : liens sociaux, rituels, interactions, rapports de dominance… Le cheval de Przewalski se démarque par sa capacité de vie en groupe unique en son genre. Après plusieurs années de réadaptation en milieu sauvage au cœur du parc National des Cévennes (Villaret), 22 chevaux de Przewalski sont réintroduits dans le parc national de Khar Us Nuu à l’ouest de la Mongolie, entre 2004 et 2005. Takh fêtera en 2020 la naissance du 100ème cheval vivant à l’état sauvage sur les terres mongoles !

Takh et Les voyageurs solidaires

Le cheval de Przewalski est aujourd’hui l’équidé vivant ayant vécu le plus longtemps à l’état sauvage. Il est donc primordial de protéger et de faire perdurer cette espèce. Touchés par les actions menées par Takh, nous avons décidé de soutenir cette association par le biais d’un partenariat. Les voyageurs solidaires sont heureux de participer à la préservation d’une telle espèce. Peut-être un jour nous aurons l’occasion d’observer quelques chevaux de Prjevalski au cours d’un voyage en Mongolie…

*Étude menée par Ludovic Orlando et son équipe de chercheurs du CNRS ainsi que l’Université de Toulouse-III-Paul-Sabatier, publiée le 22 février 2018 dans la revue Science.

En savoir plus sur l’association Takh et découvrez nos voyages en Mongolie à cheval !

Vos coordonnées

Comment pouvons-nous vous aider ?

Nous sommes à votre écoute

Vos coordonnées

Quand souhaiteriez vous partir ?

Vos coordonnées

Quand souhaiteriez vous partir ?

Les dates (+/- 3 jours) et la durée du séjour sont ajustables.